M camxxx com Sexchat mobiel


15-Oct-2017 06:14

Je m’enfonce lentement, difficilement même tandis qu’elle me tient fermement entre ses doigts pour continuer à me guider en elle. Je sens ses chairs me serrer la verge dans un étau de douceur quand d’un seul coup, elles me libèrent pour me laisser glisser complètement en elle. Le plaisir est tellement fort que j’oublie rapidement mes difficultés pour la posséder complètement. Le courant passait bien mais le bruit assourdissant de la boîte nous fit fuir vers la plage toute proche. Je suis étonné de ce qu’elle fait mais suis trop épuisé pour protester de cette eau fraîche sur mon sexe. Je sortais ma langue pour la faire glisser lentement le long de la verge en remontant jusqu’au gland puis redescendre jusqu’à ses bourses totalement glabres. Quand je remontais vers son gland une nouvelle fois j’ouvrais la bouche pour le faire pénétrer à l’intérieur et commencer à sucer le bout comme j’adorais qu’on me le fasse.- Oui. Nous avions eu l’occasion de danser quelques slows, elle sentait bon et son corps ferme m’avait mis dans tous mes états si bien qu’à peine arrivé sur la plage, je l’enlaçais en posant mes lèvres sur les siennes pour un long baiser où nos langues firent enfin connaissance. Je jouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis.- Oui, c’est bon. Je me rends compte après coup de mon inexpérience incroyable car je ne m’étais même pas rendu compte que c’était son anus qu’elle m’avait offert cette première fois. Elle se penche vers moi et m’embrasse à pleine bouche.

M camxxx com-88

greencard marriage dating

Son sexe est là, une belle verge bien épaisse avec au-dessous une paire de bourses qui n’ont vraiment rien à envier aux miennes.

Sans même la prévenir encore une fois, je me laissais aller à la jouissance en me vidant les couilles de toute ma semence à l’intérieur de sa bouche. Elle m’enjambe pour se placer à genoux au-dessus de moi, fait coulisser mon chibre dans la vallée de ses deux globes de chair en mimant sensuellement un coït. J’obtempère, frustré de ne pas pouvoir sentir son corps sous mes doigts.

Vaiéré me garda entre ses lèvres pour continuer à me pomper jusqu’à la dernière goutte puis se releva pour m’embrasser à pleine bouche. Sur le coup je ne pouvais pas comprendre le sens réel de cette question aussi sans hésiter, je lui répondais :- Moi aussi j’adorerais te boire comme tu viens de le faire mais si tu m’empêches de...- Ne sois pas pressé. J’ai envie que tu me fasses l’amour mais avant, allons nous baigner. Elle se frotte la raie sur ma queue en geignant de plaisir.

Elle avait tout avalé sans rien perdre de ma jouissance. Sur ces mots, elle courait vers la mer toute proche en se débarassant un à un de ses vêtements pour se retrouver en maillot de bain. Elle se détacha de moi quelques secondes et là je vis qu’elle ôtait son soutien gorge puis son bas de maillot qu’elle posa sur le bord du radeau. Je la supplie d’arrêter en la prévenant que sinon je vais décharger avant même de l’avoir prise. Je donne des coups de reins sur le même rythme que le sien.

C’était la première fois qu’une fille acceptait de boire mon sperme. Elle sourit en voyant que je n’en revenais pas de ce qu’elle venait de faire puis me dit :- C’était bon ? Rapidement, je la voyais disparaître au milieu des vagues, s’éloignant du rivage en nageant vers un radeau comme il en existe plusieurs là-bas. Elle me sourit puis s’approchant de moi elle me murmura :- Tu as envie n’est-ce pas ? Elle me demande de monter sur le radeau, de m’y allonger et de fermer les yeux. L’envie de la pénétrer est de plus en plus forte quand enfin elle se soulève, saisit ma queue pour la couvrir de salive.

Je me laisse emporter par les vagues de plaisir qui me submergent.